Accueil du site > Une fiction qui révèle le territoire > [Plourin] flashage du territoire

[Plourin] flashage du territoire

mardi 11 avril 2006, par julien

Flashage d’un territoire

G.S.

Empreintes de notre passage sur le lieu. Traces d’un territoire en format Jpeg. Quelques moments d’intimité retranscrit en 64 kilobits. Trifouillage d’histoire d’hommes - qui ont vécus, qui sont encore en vie - devant la dalle de nos ordinateurs. Depuis 6 jours nous réinventons des fantômes. Et à nous voir ainsi pencher sur nos écrans c’est à se demander si nous ne sommes pas nous-mêmes en train de disparaître un peu plus profondément dans l’architecture insaisissable de nos machines. Mon corps n’est plus pareil, mon regard n’est plus pareil, mon cerveau modifie ce monde, il cherche d’autre cerveaux qui eux aussi modifient leur monde. Mais toute connaissance exige un sacrifice. Elle ne s’acquiert qu’au prix d’un oubli terrible, dont nous ignorons tout. Qu’est ce qu’en moi je perds de l’autre en échangeant son regard contre quelques lignes de 0 et de 1 ? Qu’engage t-on pour nous en accélérant un peu plus encore cette tradition du progrès qui veut que chaque parole, même au plus profond de cette campagne bretonne, ne reste plus ce qu’elle doit être : unique ? Mon monde est à présent reproductible ; il ne possède plus de début, il ne s’imagine même pas de fin. Mon temps se compte différemment, les saisons n’ont plus prise sur moi. La notion d’espace devient de plus en plus indiscernable, on parle de flux. Et pourtant mon menhir reste en place. Ça c’est bien. Sans savoir ce qu’il représente j’aime bien penser qu’il est là pour nous rappeller ce que nous avons peut-être perdu avec l’unicité de la parole : la capacité de s’inventer à nouveau la fin d’un monde, et avec, notre propre mort.

Julien

JPEG - 33.8 ko
Voir Plourin et écrire

Pierre :

Extension : Cailloux, granit, sol, menhir, maison en re-construction au centre du village, boulette de pétrole, radioactivité, sol.

Liens : Territoire, terre, fondations, construction, géologie, archéologie, cosmogonie, croyances, mythologie, liens et projections dans la nature.

En breton : maen ou men : pierre, caillou. hir : long, longuement autant dans l’espace que dans le temps. maen hir (ancien mot pour menhir) : pierre levée, dressée.




Ca phosphore, ça dilate, ça excède, ça pète un plomb, mais ça avance.... Si, si, si à plourin. Le plouc de plourin

ça phospore !

JPEG - 14.7 ko

ErratumDans l’article « C Y B E R I A - De nouveaux espaces à Plourin », publié sur la page du « 8 avril 2006 - Plourin » du carnet de route, une petite erreur s’est glissée. Le Cyberia n’a pas été ouvert par l’association, comme nous l’avons écrit. C’est par le biais d’une convention signée avec la mairie qu’EELA s’occupe de l’accueil et de la gestion du lieu.


Le flyer pour demain :

JPEG - 22 ko
JPEG - 27.2 ko

Documents joints

1 Message

  • [Plourin] flashage du territoire Le 13 avril 2006 à 10:22 , par crespin michel

    A propos du texte de Julien.

    S’engager dans un fondamental sur les NTIC fait au moins réfléchir !