Clic la Rue

Vous consultez les archives 1997- 2012 du Fourneau.
Pour consulter le site actuel, c'est par ici :

www.lefourneau.com

En ce lundi 15 octobre 2012, les Arts de la rue rendent hommage à Yffic Cloarec.

14 octobre 2012 - Actus

En ce lundi 15 octobre 2012, les cœurs, les pensées et les claviers du "Monde entier" s’unissent pour rendre hommage à Yffic Cloarec, architecte-bâtisseur de la constellation des arts de la rue dans l’espace public d’internet.
C’est en tant que spectateur passionné qu’Yffic nous propose en octobre 1997 de s’investir dans la construction et la co-écriture d’un site internet. Nous en sommes encore à l’ère du minitel.net ! Défi relevé, lefourneau.com voit le jour et avec lui, une forme originale d’usages spécifiques aux arts de la rue : les compagnies, lieux de fabrique et festivals sont parmi les premiers à occuper l’espace public du Web et à emprunter "les rues" du Réseau des réseaux. Une mémoire collective se fabrique ainsi sur le net, un ancrage dans l’espace et le temps qui n’entre pas en contradiction avec le caractère éphémère et itinérant des arts de la rue.
Les actions de sensibilisation, d’initiation et de formation au multimédia mises en place par le Fourneau sont repérées dès 98 par le Ministère de la Culture dans le cadre d’un programme labellisé : Yffic rejoint ainsi notre équipe professionnelle en qualité de Directeur de l’Espace Culture Multimédia .
Épaulé par Jean Marie Grall, Yffic multiplie au sein du Centre de Ressources Multimédia du Pays de Brest des expériences pionnières à partir de contenus culturels, éducatifs et artistiques qui contribuent à inventer de nouveaux usages créatifs, coopératifs et citoyens ... Au fil du temps, c’est toute la profession des arts de la rue qui bénéficie de l’invention d’outils de structuration : la liste rue, les sites Fédé, FAIAR, Rue Libre, ZEPA, les formations et les aides innombrables apportées aux compagnies ...

Au delà de cet impressionnant bilan d’activités et de ton professionnalisme, tu rayonnais Yffic par ta disponibilité, ta patience à toute épreuve et ton esprit facétieux. Dans le langage Fourneau, le mot "Merci" se disant "Bravo", A toi, Yffic, un "IMMENSE BRAVO" !

10 commentaires

  • 15 octobre 2012 00:41, par auteur marc prevost

    Sans tes initiatives genereuses et ton accueil si naturel et si simple, j’ai pu faire connaissance et approfondir mes connaissances de la rue.
    Je ne serai pas le professionnel de l’emploi culturel que je suis devenu sans ton aide.
    Rue libre en aquitaine et zest n existeraient pas sans toi, je n aurai rien pu faire sans tes merveilleux outils si genereusement mis a notre disposition.
    S il existe un pantheon des arts de la rue, c est sur que tu y as une place de prince.
    Merci a toi
    une grande pensee pour tes amis et tes amours...

  • 15 octobre 2012 08:59, par auteur Pierre Sauvageot

    Sans Yffic, beaucoup de compagnies ne seraient pas devenues ce qu’elles sont aujourd’hui.

    Sans Yffic, Le Fourneau ne serait pas devenu ce qu’il est aujourd’hui.

    Sans Yffic, beaucoup d’entre nous ne seraient pas devenus ce qu’ils sont aujourd’hui.

    Amitiés à ses proches, à Claude, à Michèle.

  • 15 octobre 2012 09:48, par auteur Loic

    Yffic... amoureux de la vie et de l’art qui a su partager sa passion de l’être tout autour de lui !

    Merci, bravo... et amitiés sincères à ses proches, du fond du coeur.

  • 15 octobre 2012 17:25, par auteur mohamed

    Il n’y a jamais assez de mots pour un moment aussi tragique, si ce n’est, de voir partir trop tôt certain d’entre nous. Un bien maigre hommage eu égard à l’homme, empli d’humanité.

    Tchao l’Artiste.

    Une pensée profonde pour la famille et les proches.

    Mohamed.

  • 15 octobre 2012 19:07, par auteur Luc Amoros

    Vive la vie et ceux qui la célèbrent. À bas la mort et ceux qui la cajolent. Vive Yffic !

  • 15 octobre 2012 21:43, par auteur amanda

    Hasta siempre Yffic,
    Una y mil veces gracias por tu paciencia, sonrisa y calma.

  • 15 octobre 2012 23:47, par auteur Marie Paule

    A Marie, je pense à vous quatre . N’hésitez pas à venir me voir. Il y a un an Yves vous a encouragé à continuer. Je vous embrasse très fort. Marie Paule

  • 19 octobre 2012 13:26, par auteur Emmanuel Coutin

    Les mots manquent tant il y a à dire, et si peu en même temps. Salut à toi Yffic, tu nous manqueras. Mon verre levé est pour toi, pour masquer notre peine et pour soutenir ceux qui restent et t’aiment. So long.

  • 23 octobre 2012 10:57, par auteur N°8

    Salut à toi Yffic, un grand merci pour ton travail qui a permis et qui nous permet, nous, artistes de la rue, d’exister, de se faire connaitre et d’être reconnu...Bravo

  • 26 novembre 2012 10:16, par auteur arno anktil

    C’est grâce à Yffic, gentil, facétieux, smart, rassurant que j’ai gagné confiance en moi pour faire des projets multimédia. Je suis bien triste de te savoir parti. Merci mignon pour ta générosité.