Clic la Rue

Vous consultez les archives 1997- 2012 du Fourneau.
Pour consulter le site actuel, c'est par ici :

www.lefourneau.com

La Nuit Singulière s’attaque au record du monde de gonflage de ballons

19 décembre 2011 - Actus

Pour sa 4ème édition, la Nuit Singulière s’attaque à un record du monde ! La compagnie Oposito, la Ville du Relecq-Kerhuon, et le Centre National des Arts de la Rue le Fourneau invitent les habitants de la pointe Bretagne à pulvériser Le Record du monde de gonflage de ballons, une réelle performance inscrite au Guiness Book des records. Déjà, le 3 juin 1990 au Relecq-Kerhuon, lors du festival Grains de Folie, 13001 ballons avaient été gonflés en moins de 13 minutes. Mais récemment à Bagneux, ce sont 13002 ballons qui ont été gonflés et 13003 à Noisy-le-Sec ! Au soir du 21 décembre, la Ville du Relecq-Kerhuon explosera t-elle ce record ?

Rendez-vous :
Mercredi 21 décembre 2011 à 19h12
Place de la Résistance - Le Relecq-Kerhuon (29)

Précision d’importance : les ballons ne sont pas gonflés à l’hélium mais grâce au souffle des spect-acteurs. Ils ne peuvent donc s’envoler... Rassemblés et contenus dans une enceinte pour être comptabilisés, ils sont au final éclatés par le public, en un temps -lui aussi - record. Les déchets sont ensuite balayés et ramassés dans une poubelle de 240 litres pour laisser place nette.

- Plus d’infos et le reportage photos

2 commentaires

  • 23 décembre 2011 12:25, par auteur Le Fourneau

    Précision à caractère de développement durable  :

    En profitons pour signaler qu’on trouve sur le marché des ballons de baudruche en latex 100% naturel qui sont biodégradables et compostables. En cette période festive, puissions nous tous ensemble contribuer à en promouvoir l’utilisation !

    L’équipe du Centre national des arts de la rue le Fourneau.

  • 29 janvier 2012 18:37, par auteur Isabelle et Mireille.

    Comme tu nous l’as dit Claude ça devait être "un grand n’importe quoi", nous n’avons pas été déçues. A refaire dès que possible. C’était "top délire".

    Isabelle et Mireille.