Accueil du site > Une fiction qui révèle le territoire > Le Projet

Le Projet

Etape de formation de la FAI AR - Le Fourneau - Avril 2006

mardi 21 mars 2006, par Yffic

La FAI AR - Formation Avancée et Itinérante des Arts de la Rue, est un centre de formation dédié à la création en espace public inscrit au sein de la Cité des Arts de la Rue à Marseille. Elle a ouvert la première formation supérieure itinérante en France et en Europe dédiée à la création en espace public en avril 2005. C’est dans ce cadre que le Fourneau accueille les 15 apprentis de cette promotion pour le fondamental « Territoire et NTIC » en avril 2006.

Objectifs

- NTIC : utiliser le net pour raconter une expérience artistique, construction de traces
- Territoires : prise de consciences de la spécificité des territoires, des espaces, des habitants

Rencontre d’une population, proposition artistique à partir de cette rencontre

Organisation

- Pilotage : Michèle Bosseur, Claude Morizur, Dominique Trichet, Aurélie Labouesse
- Les lieux : le Port de commerce de Brest, la commune de Plourin, l’Ile Molène
- Les référents artistiques : Luc Perrot, Karine Buray, Jérôme Lefèvre - Cercle de la Litote
- Les référents NTIC : Yffic cloarec et Jean-Marie Grall du fourneau, Bruno Bergot.
- Les référents Territoire : Yffic Dornic (Brest), Emmanuel Mayoud et Gweltaz Siviniant (Association EelA de Plourin), Philippe Richard (Molène)

GIF - 26.2 ko
Carte de situation des 3 iles

Contenu du Tronc Commun « NTIC » - 1 journée

Objectifs :

  • Initiation à la création multimédia :
    • Son avec le logiciel libre Audacity (acquisition, traitement, formats)
    • Image avec le logiciel gratuit IrfanView (acquisition, traitement, formats)
    • Création de site avec le logiciel Dreamweaver 2
    • Gestion/alimentation d’un site avec un CMS de type SPIP ou un Blog
  • Comment travailler en équipe à distance ? Définition des besoins, recherches d’outils (listes de diffusion, calendrier en ligne, wiki,...)

Contenu du Tronc Commun « Territoire » - 1 journée

« Ecouter le territoire » (½ journée - Le Cercle de la Litote)

Aborder, bord à bord, eux à moi, le chaland qui trace ou le passant qui fuit. Le territoire se découvre au patient qui l’attend. Bien avant de « faire l’acteur », écouter ce qui se dit, ce qu’être là me fait. Et doucement, lentement, tamiser leurs histoires et remonter la ligne, appâter de ma fiction. La pêche est bonne quand pris par mes filets, ils me parlent de leur vie, racontant mon spectacle. Ecouter le territoire avant de lui dire mon histoire.

Les actions territoriales menées par le Fourneau (2h - Michèle Bosseur et Claude Morizur co-directeur du Fourneau)

Conscient de l’urgence d’élargir l’offre artistique et de diversifier les publics, Le Fourneau explore de nouveaux espaces ainsi que de nouveaux modes de diffusion sur le territoire. Il ne s’agit pas de programmer des spectacles dans les rues dans un but unique de divertissement mais bien de générer du sens, d’insuffler une exigence artistique, d’interpeller avec force, humour, poésie, dérision, les individus dans leur quotidien. Le Fourneau accompagne aujourd’hui les communes sensibles à ces questionnements, notamment par un travail de médiation important aux côtés des élus, des maires et des acteurs territoriaux. Au moment où se pose la question de la place de l’art et des artistes dans l’espace public, un nombre croissant de villes et de communes affirme leur attachement aux Arts de la rue.

Description du projet à mener par les stagiaires

Une fiction qui révèle le territoire

Idées :
- 3 territoires, 5 stagiaires par territoire, 1 passeur par territoire.
- L’ordinateur sert a mémoriser le collectage => tamisage => restitution via un journal de bord
- Chaque apprenti sera chargé de la rédaction d’au moins un billet dans le journal de bord (5 stagiaires/ile, 5 jours de présence). Il devra également participer, via des commentaires, au journal de bord des autres iles. Collectage auprès de la population de matériaux écrits, sonores, photos et vidéos.
- Ecriture d’un scénario final par territoire et réalisation d’un objet multimédia en veillant à ce que les compétences techniques à acquérir de chaque apprenti soient utilisées.
- Présentation de l’objet multimédia créé à un échantillon de la population par territoire en un lieu et un temps défini au cours du projet en fonction des rencontres.
- Présentation de l’objet multimédia et des réactions provoquées sur la population à l’ensemble des groupes. Debriefing

Les NTIC interviennent à trois moments du processus :
- lors de la collecte par l’utilisation d’outils matériels (MD, appareils photo et vidéo numérique) et logiciels (acquisition, traitement et exportation des sons, images et vidéos).
- Lors de la rédaction du journal de bord. Ce journal est mis en ligne sur Internet (donc consultable par les habitants du territoire) grâce à un système de gestion de contenu de type Blog. Ce système permet, une fois installé, de gérer un site à plusieurs rédacteurs et de mettre en page (texte, photos, sons, vidéos...) des articles sans avoir à connaitre le HTML ni aucun langage de programmation informatique... Et ce avec le même logiciel qui sert à visiter un site (Netscape Navigator, Microsoft Internet Explorer, Mozilla, Opera... etc). L’adresse de consultation communiquée sera http://www.lefourneau.com/faiar2006. L’hébergement réel se fera dans une rubrique intitulée « Une fiction qui révèle un territoire » dans les « carnets de voyages » du site du Fourneau.
- Lors de la création du support final présentant le scénario. En fonction des capacités et des envies des groupes, ce support pourra être un simple diaporama (images/textes/sons), une animation Flash ou une multi-projection. Le but est ici de créer un objet multimédia permettant de présenter un projet. On évitera le montage vidéo comme support final unique, cette notion ayant déjà été abordée lors d’un précédent fondamental chez Pixel13. Mais des extraits vidéo pourront être insérés dans les réalisations Flash.

Les logiciels utilisés sont prioritairement des logiciels libres ou gratuits afin de réduire les coûts en restant dans la légalité.

Documents joints