Accueil du site > Tablantec fête la Bretagne

Tablantec fête la Bretagne

Dernier ajout : 1er juin 2010.

En 2008, Ronan Tablantec réalise son Termaji tour sur Face au soleil. Lors de la fête de Brest 2008, le Fourneau (Centre National des Arts de la Rue de Brest) propose à l’équipage de Mari-Lizig de jouer les passeurs entre l’Elorn et Brest. De la rencontre entre ce marin douarneniste et les kerhorres de la chaloupe traditionnelle, naitra une amitié sincère. L’appel à projet du conseil régional dans le cadre de la fête de la Bretagne a su raviver cette amitié. Sous l’impulsion de Raymond Brélivet obtenant le soutien de villes partenaires et par le dynamisme des associations relais, le carnet de voyage prend forme et le tour en rade peut commencer. Questionner la singularité de chaque endroit traversé et collecter sur place des objets, des mots, des souvenirs, cette tournée maritime permettant de construire une épissure d’histoires, carnet de voyage oral, sensible et mouvant, reliant ces ports entre eux et promenant un regard curieux et critique au cœur de la rade de Brest. Recréer un lien humain sur ce méritoire (territoire maritime), telle est notre ambition.

Quel meilleur moyen de retracer ce “Tour de rade” que de le faire dire par Sébastien Barrier et son porte mémoire Yffic Dornic HGM. Merci à eux pour ces écrits.

Articles de cette rubrique

  • Un final hors-normes pour un fan de marine.

    1er juin 2010, par Yffic Dornic

    Malgré la fatigue,accumulée par un périple maritime de cinq jours, Sébastien Barrier veut faire jouer Ronan Tablantec à cause d’un véhicule cahotant. Peu importe cette volonté puisque sous un soleil de plomb nous avons pu déguster cette journée non programmée pour le bonheur de chacune et de chacun. Nous sommes, donc, le 24 mai 2010 sur le quai Commandant Malbert au port de commerce de Brest. Attroupement. Dépannage ou nouvelle galéjade ? Sans crier gare notre Seb a voulu faire plaisir à l’équipage (...)

  • Echouage à Pen-an-Traon en Guipavas.

    30 mai 2010, par Yffic Dornic

    Ce que l’on croit n’est pas ce que l’on croyait ! C’est vrai "Mari-Lizig" sera remplacée par le remorqueur de haute mer "L’Abeille Bourbon" dans un arrêt technique automobile le 24 mai 2010 au portde commerce... Mais Ronan Tablantec a décidé de se produire encore une fois, ce, devant l’équipage du célèbre navire Pourquoi ? Tout simplement pour remercier l’on ne sait qui pour l’on ne sait quoi. Toutefois à Pen-an-Traon il lui faut assumer en ce 23 mai... A-t-il réussi à galvaniser les plagistes ? Vérifions (...)

  • Au pied de "La tour dorée" à Camaret

    29 mai 2010, par Yffic Dornic

    Le périple continue avec le port de Camaret qui reçoit "Mari-Lizig". Nous sommes le 22 mai 2010. De multiples péripéties vont s’y passer que nous vous narrons ci-dessous. Une vieille cité dénommée Kamelet puis Camaret. On n’a qu’une vague idée des premiers groupements humains aux environs de ce lieu, mais les alignements de Lagatjar prouvent que cette région était habitée, il y a des millénaires. Camaret semblait être, environ 2500 ans avant J.-C., un important centre religieux. En 1776, on dénombrait (...)

  • 21 mai 2010 : Lanvaux en Lanvéoc.

    24 mai 2010, par Yffic Dornic

    Une traversée de la rade excellente par la vision des beautés réunies du ciel et de la mer. L’on ne peut en dire autant de la pêche... se réduisant à un maquereau. Le moral est bon à bord de "Mari-Lizig"... renforcer par l’accueil chaleureux lors de l’amarrage à la cale de Lanvaux. Cette page a 2 parties : a) Celle d’un pro, b) Celle des organisateurs du projet (pas mal... pas mal !). L’aller à 10 h du matin Tous frétillants, tous combatifs, tous généreux comme le prouvent les photos, les vidéos, les (...)

  • Ronan Tablantec chauffe un lieu prédestiné.

    23 mai 2010, par Yffic Dornic

    En ce 20 mai 2010 une effervescence particulièrement "chauffe" embrase le petit port de la"Maison Blanche" en Saint-Pierre à Brest. La fête de la Bretagne y bat son plein venu 19 heures... chez des autochtones il es vrai, mais aussi, dans un site très espagnol. De plus sur l’emplacement d’un ancien "four à chaux". Humour et musique latino/ibérique (voire cubaine) se sont côtoyés pour le bonheur de toutes et tous. Un lieu champêtre magnifique avec ses galets et ses cabanes de pêcheurs multicolores. De (...)

0 | 5

Portfolio